8 / Les jeunes, une priorité absolue

Le déficit d’activité est maintenant bien identifié chez les jeunes. C’est un enjeu majeur de santé publique. Il appartient à tous, l’Education nationale et les parents en premier, de lutter contre cette tendance lourde de notre société.

PROPOSITIONS
• Instituer dans les écoles, collèges et lycées 5 minutes de mise en forme tous les jours avec quelques gestes simples.
• Dédier une heure lors de la rentrée scolaire à une séance d’éducation santé (les bienfaits de l’activité physique, la nutrition, l’hygiène de vie, etc)
• Inciter les clubs sportifs à monter des séances spécifiques pour les tout jeunes, avec tarifs adaptés
• Mobiliser les champions locaux au niveau pour en faire les diffuseurs de messages positifs sur les bienfaits de l’activité physique
• Imaginer un programme de sélection de jeunes volontaires JO dans les classes primaires ou secondaires, en travaillant spécifiquement sur la génération 2024
• Mettre en place de même dans les clubs sportifs des quartiers politique de la ville (QPV) des actions de sensibilisation JO et d’éducation par le sport qui pourraient bénéficier d’incitations (places, volontaires, etc)
• Lancer avec les industriels du secteur et les médias un programme destiné aux adolescents pour réduire l’effet négatif des consoles et ordinateurs, comportant ateliers pratiques et sessions découvertes incluant des sports de rue

Nos 11 mesures